À Charles Spon, le 26 février 1658

Note [12]

Guy Patin avait acheté les :

Guilhelmi Fabricii Hildani, illustrissimi Marchionis Badensis et Hochbergensis, etc., necnon inclytæ Reipublicæ Bernensis medico-chirurgi ordinarii, Opera quæ extant omnia, partim ante hac excusa, partim nunc recens in lucem edita. Omnia ab authore recognita, multisque in locis, tum epistolis clarissimorum virorum, tum observationibus et exemplis novis, aucta. In ultima hacce editione instrumenta quamplurima, in præcedentibus editionibus inepte depicta, et sculpta, nunc singulari artificio ad vivum adumbrantur, multaque alia ab authore inventa adiiciuntur. Cum indice rerum et verborum locupletissimo. Cum gratia et privilegiis S.C. M. Fernandii iii et regis Christianissimi.

[Toutes les œuvres qui existent de Guillaume Fabrice de Hilden, {a} illustrissime marquis de Bade-Baden et Höchberg, etc., ainsi que médecin-chirurgien ordinaire de la célèbre République de Berne, pour partie précédemment imprimées, et pour partie publiées pour la première fois. L’auteur les a toutes revues et augmentées en de multiples endroits, tant par des lettres d’hommes très connus que par des observations et exemples nouveaux. Dans cette ultime édition, quantité d’instruments, qui avaient été malhabilement décrits et dessinés dans les précédentes éditions, sont dépeints avec un soin remarquable, et on en a ajouté beaucoup d’autres que l’auteur a inventés. Avec un index très riche des sujets et des mots. Avec grâce et privilèges de l’empereur Ferdinand iii et du roi très chrétien]. {b}


  1. V. note [7], lettre 62.

  2. Francfort, Ioannes Beyerus, 1646, in‑fo illustré de 1 043 pages ; réédition ibid. 1682.

    La précédente édition de Lyon était partielle : Observationum et curationum chrirugicarum centuriæ… [Centuries d’observations et de guérisons chirurgicales…] (Jean-Antoine Huguetan, 1641, 2 volumes in‑4o).


Les frères François (reçu en 1631) et Gervais (1634) Clousier, libraires à Paris, exerçaient séparément ou en association selon les périodes.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 26 février 1658, note 12.
Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0516&cln=12
(Consulté le 06.12.2022)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.