À Claude II Belin, le 24 août 1658

Note [3]

« il pourrait provoquer une nouvelle fluxion, parce qu’il purge de la même façon que les scammonées. On trouve beaucoup de choses sur le vin de myrrhe dans Gretser sur la Croix, in‑fo, dans l’Anti-Barbare de Sixtinus Amama, dans les Diverses leçons de Mercuriali, [dans Casaubon (reconstitution proposée pour une lacune due à une perforation du manuscrit)] contre Baronius, dans Grotius, Spanheim, etc. »

Les livres cités dans ce passage sont :


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Claude II Belin, le 24 août 1658, note 3.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0534&cln=3
(Consulté le 19.10.2021)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.