À Christiaen Utenbogard, le 27 janvier 1651

Note [w]

Brant, page 201.

Theses in eodem fasciculo invenies : ut et
carmina quædam in quosdam agyrtas et me-
dicastros venenato stibio non dumtaxat uten-
tes, sed et pessimis ægrorum rebus miserè
abutentes. Tantus hic nuper fuit, et adhuc
viget aquarum per Sequanæ alveum conflu-
xus et concursus, ex vicinorum fluminum
nimia et pene inaudita plenitudine, ut toti
nostræ Urbi summum terrorem incusserit,
validos pontes concusserit, quocum ædes
etiam ex parte prostraverit impetus suo, qui à
biduo quoquomodo imminuitur lentè tamen
et pigre admodum pro ratione necessitatis,
et civium nostrorum voto. Aliud non habeo
quod scribam : vive et vale, meque constan-
tem amicum amare perge, et Canterum no-
strum cum præsentibus salute. Vale vir præ-
stantissime.

Tuus ex animo

Guido Patinus, Bell. Doctor Me-
dicus Parisiensis, et Decanus Facultatis.

Datum Parisiis 27. Jan. 1651.


Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Christiaen Utenbogard, le 27 janvier 1651, note w.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1051&cln=w

(Consulté le 27/05/2024)

Licence Creative Commons "Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron." est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.