À Johann Georg Volckamer, le 16 janvier 1654

Note [12]

« les facultés de l’antimoine, qui sont plus que stygiales » : pour donner plus de consonance à son jeu de mots entre stibium (nom commun signifiant antimoine, génitif singulier stibii) et stygius (adjectif signifiant relatif au Styx, stygial, infernal, stygii au nominatif pluriel, v. note [28], lettre 334), Guy Patin s’est laissé aller à un solécisme : étant donné que facultates est l’accusatif pluriel du nom féminin facultas (faculté), il aurait dû écrire stibii plusquam stygias facultates.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Johann Georg Volckamer, le 16 janvier 1654, note 12.
Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1062&cln=12
(Consulté le 02.02.2023)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.