À Johann Georg Volckamer, le 12 mars 1655

Note [3]

Hermanni Conringii De Hermetica Ægyptiorum vetere et Paracelsicorum nova medicina liber unus. Quo simul in Hermetis Trismegisti omnia, ac universam cum Ægyptiorum tum Chemicorum doctrinam animadvertitur [Livre unique d’Hermann Conring sur l’ancienne médecine hermétique des Égyptiens et la nouvelle des paracelsistes. Où on critique à la fois tout ce qu’a fait Hermès Trismégiste (v. note [9], lettre de Thomas Bartholin le 18 octobre 1662) et la doctrine universelle, tant des Égyptiens que des chimistes] (Helmstedt, Martin Richter, 1648, in‑4o ; Münchener Digitalisierung Zentrum) ; avec étourderie de Guy Patin qui a distinctement écrit veteri (datif) pour vetere (justifié par la préposition de qui commande l’ablatif).


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Johann Georg Volckamer, le 12 mars 1655, note 3.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1067&cln=3
(Consulté le 25.10.2020)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.