À Christiaen Utenbogard, le 26 juillet 1658

Note [3]

V. note [7], lettre latine 103, pour la grave maladie (probable typhus) de Louis xiv à Calais (Iccius Portus).

Synoque (synochus en latin) est un hellénisme médical : employé seul, synochus a le sens de persistance, continuité, accumulation (sunokhê en grec) ; la fièvre synoque est une « sorte de fièvre continue qui dure depuis le commencement jusqu’à la fin, sans aucun redoublement » (Thomas Corneille). Synoque est sans relation autre que phonétique avec le mot argotique moderne sinoque ou cinoque, fou.

On distinguait les synoques en deux variétés : simple (non putride) et putride (v. note [6] de la Consultation 13). Guy Patin employait surtout le terme synochus puter (ou putris) : fièvre synoque putride qui s’observait en particulier au cours de la peste, du typhus ou de la typhoïde.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Christiaen Utenbogard, le 26 juillet 1658, note 3.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1137&cln=3
(Consulté le 17.04.2021)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.