À Sebastian Scheffer, le 14 juillet 1664

Note [t]

Ms BIU Santé no 2007, fo 172 vo.

Sed dic sodes : estne verum apud vos decessisse D. Schroderum, Pharma-
ciæ scriptorem ?
quî se habet venerandus Senex D. Parens tuus ? quî duo
viri eximij, Petrus Lotichius, et Io. Daniel Horstius : illius Commentationes
in Petronium
quando venient ? hic v. quid novi molitur ? Tres illos Seno-
nes officiosissimè saluto. Verum patere ut Te rogem : eme mihi quæso
sequentres libellos in Urbe vestra olim editos, nempe Iosephium de Aromatarijs
Disputat. de Rabie contagiosa.
1626. in 4. Io. Guidij, Volat. de Minerali-
bus Tractatum, etc.
1627. in 4. Othonem Fabrum, in Paradoxis de morbo
Gallico :
et alia quæ edidit : ut et Fabri Pathologia Spagirica. Hîc
agitur de Legato Rom. Pontificis, Urbem nostram solemni pompa et
magno comitatu ingressuro intra aliquot dies. De Nic. Fouquet, ut et
de alijs peculatoribus, nihil habetur novi. Vale, et me ama. Paris.
die Lunæ, 14. Iulij, 1664.

Tuus ex animo, G.P.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Sebastian Scheffer, le 14 juillet 1664, note t.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1337&cln=t
(Consulté le 13.05.2021)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.