À Vopiscus Fortunatus Plempius, le 12 novembre 1666

Note [3]

La réédition lyonnaise des œuvres de Daniel Sennert a paru en deux temps : 1666 pour les quatre premiers tomes (v. note [3], lettre 819), et 1676 pour les deux derniers (v. note [6], lettre 827).

V. note [5], lettre 883, pour la mort de Marc-Antoine Ravaud en octobre 1666, mais Guy Patin lui donnait ici par erreur le prénom de son père (Pierre, mort en 1651, v. note [9], lettre 97).

V. notes [18] des Déboires de Carolus pour la contrebande et la saisie de livres du 15 septembre 1666 qui avait soumis Guy Patin à l’étroite surveillance des libraires de Paris, et [14], lettre 150, pour les Opuscula medica [Opuscules médicaux] de Caspar Hofmann, parus à Francfort en 1667, édités par Sebastian Scheffer.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Vopiscus Fortunatus Plempius, le 12 novembre 1666, note 3.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1449&cln=3
(Consulté le 13.05.2021)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.