Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Borboniana 6 manuscrit

Note [51]

René Potier (1574-1616) avait été nommé évêque de Beauvais en 1596. Il fut l’un des principaux négociateurs du clergé lors des états généraux de 1614-1615 (v. note [28] du Borboniana 3 manuscrit). Son collège des oratoriens de Beauvais n’a jamais existé que sur le papier.

V. supra note [25] pour son frère benjamin, Augustin, qui lui succéda dans le diocèse de Beauvais, au lieu, si l’on en croit Nicolas Bourbon (qui le connaissait fort bien), d’épouser Claude de Sève, fille de Guillaume, seigneur de Saint-Julien de Launay, etc., trésorier de l’Épargne, qui devint l’épouse de Louis Tronçon, seigneur du Coudray, etc., conseiller d’État et intendant des finances, secrétaire du roi en la chancellerie de France, mort en 1643 (Popoff, no 2385).

Les deux évêques de Beauvais étaient frères de Nicolas ii Potier d’Ocquerre (v. note [7], lettre 686) et fils de Nicolas i Potier, seigneur de Blancmesnil (Paris 1541-ibid. 1635), qui fut successivement conseiller au Parlement de Paris (1564), maître des requêtes, président au mortier (1578) et enfin second président du Parlement. Pour sa fidélité politique, Henri iv le nomma chancelier de Marie de Médicis (Popoff, no 139).

V. notes :


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Borboniana 6 manuscrit, note 51.
Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8207&cln=51
(Consulté le 08.12.2022)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.