Annexe : Les deux Vies latines de Jean Héroard,
premier médecin de Louis xiii

Note [41]

Charles Guillemeau résumait les griefs du clan dogmatique de la Faculté de Paris, alors encore majoritaire (mais de fort peu), contre les pratiques médicales montpelliéraines, amplement développés dans les 11 observations qu’il avait publiées avec l’aide de Guy Patin en 1648. Les stibiatres étaient les praticiens qui prescrivaient de l’antimoine (stibium).


Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Les deux Vies latines de Jean Héroard,
premier médecin de Louis xiii, note 41.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8225&cln=41

(Consulté le 27/05/2024)

Licence Creative Commons "Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron." est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.