Annexe : Une mazarinade contre Théophraste Renaudot (1649)

Note [18]

Charles Robinet de Saint-Jean (vers 1608-1698), conseiller historiographe du roi avait été un des rédacteurs de la Gazette depuis le début des années 1640 (Dictionnaire des journalistes).

La « servante » de Théophraste Renaudot était Louise de Mâcon, sa concubine d’alors, qu’il allait épouser en octobre 1651 (v. note [29], lettre 284), pour former un ménage malheureux : elle se sépara de son mari en août 1652, un an avant la mort de Renaudot (octobre 1653), puis se remaria avec Robinet en novembre 1656, et mourut en 1702 (ibid.). Le Voyage insinue ici qu’elle était infidèle à Renaudot avant même de l’épouser.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Une mazarinade contre Théophraste Renaudot (1649), note 18.
Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8227&cln=18
(Consulté le 06.12.2022)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.