De Christiaen Utenbogard, le 21 août 1656

Note [22]

Admiranda Methodus Novæ Philosophiæ Renati des Cartes.

[Admirable méthode de la nouvelle philosophie de René Descartes]. {a}


  1. Utrecht, Joannes a Waesberge, 1643, in‑12, sans nom d’auteur sur la page de titre.

    On y trouve une longue préface de Marten Schoock, qui dénonce l’athéisme et l’incompétence médicale de Descartes, mais sans mentionner le nom de Gisbertus Voetius.

    Suit une dédicace en vers latins signée VW. [Lambertus Vanden Waterlaet (v. infra notule {c}, note [23])] et intitulée In Methodum Philosophiæ R.D.C. Per Clarissimum, Celeberrimum, ac Subtilissimum Virum, D. Martinum Schoockium, in alma Groningo-Omlandica Academia Philosophiæ Ordinarium Professorem etc. Luci datam [Contre la méthode de philosophie de R.D.C., ouvrage publié par le très brillant, très célèbre et très pénétrant M. Marten Schoock, professeur ordinaire de philosophie en la vénérable Université de Groningue et Ommenlanden, etc.].

    L’exposé critique sur la Philosophia Cartesiana [Philosophie cartésienne] est long de 273 pages.


Dieu chassa Caïn du Paradis terrestre : fils d’Adam et Ève, il avait tué son frère Abel et fut condamné à l’errance perpétuelle.

V. note [21], lettre 94, pour le philosophe athée italien Giulio Cesare Vanini.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Christiaen Utenbogard, le 21 août 1656, note 22.
Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9065&cln=22
(Consulté le 29.11.2022)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.