De Roland Desmarets de Saint-Sorlin, Avant 1650

Note [4]

Sénèque le Jeune, La Tranquillité de l’âme, chapitre 9, § 6‑7 :

Quid habes cur ignoscas homini armaria e citro atque ebore captanti, corpora conquirenti aut ignotorum auctorum aut improbatorum et inter tot milia librorum oscitanti, cui voluminum suorum frontes maxime placent titulique ?

[…] Ignoscerem plane, si studiorum nimia cupidine erraretur ; nunc ista conquisita, {a} cum imaginibus suis discripta, {b} sacrorum opera ingeniorum in speciem et cultum parietum comparantur.

[Quelle raison as-tu d’être indulgent envers un homme qui recherche les rayonnages en citronnier garni d’ivoire, y amasse les œuvres d’auteurs inconnus ou méprisés, puis bâille au milieu de ces milliers de livres et met tout son plaisir dans leurs frontispices et dans leurs titres ?

(…) Je pardonnerais tout à fait cela, si c’était l’égarement d’un excessif amour pour l’étude ; mais on n’achète plus aujourd’hui ces précieux ouvrages de divins génies, semés de leurs illustrations, que pour parader et décorer les murs].


  1. Emploi du synonyme exquisita dans la lettre de Roland Desmarets.

  2. J’ai corrigé descripta dans la lettre de Desmarets, parce que ce mot change le sens du propos : des « auteurs dépeints par leurs portraits » au lieu des « ouvrages semés de leurs illustrations ».


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Roland Desmarets de Saint-Sorlin, Avant 1650, note 4.
Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9097&cln=4
(Consulté le 09.12.2022)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.