De Roland Desmarets de Saint-Sorlin, Avant 1650

Note [7]

Caius Asinius Pollio (Pollion en français), homme politique et littérateur romain mort en l’an 4 de notre ère, consacra une partie de sa fortune à embellir Rome : v. note [2] de la précédente lettre de Roland Desmarets pour la première bibliothèque publique qu’il y créa en 38 av. J.‑C. (avec Varron, v. note [1], lettre 14).

Desmarets citait deux extraits de Pline l’Ancien (Histoire naturelle, livre xxxv, chapitre ii, Littré Pli, volume 2, page 463) :

Non est prætereundum et novitium inventum. Siquidem non ex auro argentove, aut certe ex ære in bibliothecis dicantur illi, quorum inmortales animæ in locis iisdem loquuntur : quin immo etiam quæ non sunt, finguntur, pariuntque desideria non traditos vultus, sicut in Homero evenit. Quo majus (ut equidem arbitror), nullum est felicitatis specimen, quam semper omnes scire cupere, qualis fuerit aliquis. Asini Pollionis hoc Romæ inventum, qui primus bibliothecam dicando ingenia hominum rem publicam fecit.

« Il ne faut pas omettre ici une invention nouvelle : maintenant, on consacre en or, en argent, ou du moins en bronze, dans les bibliothèques, ceux dont l’esprit immortel parle encore en ces mêmes lieux ; on va même jusqu’à refaire d’idée les images qui n’existent plus ; les regrets prêtent des traits à des figures que la tradition n’a point transmises, comme il est arrivé pour Homère. C’est, je pense, pour un homme la plus grande preuve du succès, que ce désir général de savoir quels ont été ses traits. L’idée de réunir ces portraits est, à Rome, due à Asinius Pollion, qui le premier, en ouvrant une bibliothèque, fit des beaux génies une propriété publique. » {a}


  1. V. note [15], lettre de Jan van Beverwijk datée du 30 juillet 1640 pour le commentaire de Juste Lipse sur le sujet, dans son Sintagma de Bibliothecis [Traité sur les bibliothèques] (Anvers, 1602).


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Roland Desmarets de Saint-Sorlin, Avant 1650, note 7.
Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9097&cln=7
(Consulté le 29.11.2022)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.