Molière

 L’Amour médecin