L. 494.  >
À Mgr François de Bosquet,
le 28 septembre 1657

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

Mons< eigneur >., [a][1]

Je vous remercie très humblement de l’honneur que vous m’avez fait de m’écrire ; et pour vous en rendre réponse, je vous dirai que j’ai montré et publié dans nos Écoles votre programme, [1] de sorte que presque toute notre Faculté en est bien avertie. Mais néanmoins, je puis bien vous assurer qu’il ne s’y est rencontré personne qui ait envie d’aller si loin : il n’y a nul d’ici, tant dégoûté puisse-t-il être, qui n’aime mieux savourer la manne d’Israël [2] que de manger des oignons d’Égypte ; [2][3] et je n’ai vu personne qui se pique de devenir le collègue de M. Siméon Courtaud, [4] homme fort fécond en injures, et très stérile en toute belle science et bonne littérature. [5] Precor illi meliorem mentem[3] Je souhaite pareillement qu’il ne vous vienne que de bons professeurs, savants et raisonnables, qui sachent bien leur métier et qui ne fassent plus à l’avenir des petits docteurs si minces et formés si légèrement, comme par ci-devant on en a vu en plusieurs endroits. Ce sera l’honneur de votre évêché et le soulagement du public, comme aussi est-ce le souhait de celui qui sera toute sa vie, Monseigneur, votre très humble et très obéissant serviteur,

Guy Patin, doct. en méd. et prof. du roi à Paris.

De Paris, ce 28e de septembre 1657.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Mgr François de Bosquet, le 28 septembre 1657

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0494

(Consulté le 07.04.2020)