L. 913.  >
À André Falconet,
le 24 mai 1667

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

Monsieur, [a][1]

On dit que le pape [2] a envoyé au roi [3] un bref dans lequel il a nommé cinq évêques pour faire le procès à ceux qui jusqu’ici n’ont point voulu signer le Formulaire, [4] que tant d’autres ont signé. On travaille au quatrième tome de l’Histoire de l’Université de Paris[5] il y en a déjà 60 feuilles de faites ; voilà un grand ouvrage qui donnera bien des lumières à la postérité. [1] L’Université de Paris a depuis peu gagné un grand procès contre les prétentions du pape, par les preuves qui ont été tirées du troisième < tome > : c’était pour le droit de nomination à quelques cures, comme il est arrivé depuis peu à la cure de Saint-Côme, [6] où le pape lui-même a perdu son procès et le droit de l’Université a été confirmé par arrêt. [2]

On dit que la guerre [7] que le roi va faire en Flandres [8] n’est pas du conseil des trois ministres, mais du roi lui-même, que l’on croit y avoir été poussé par quelques entretiens secrets avec M. le maréchal de Turenne. [9] Les Hollandais ont refusé passage aux troupes suédoises, dont l’ambassadeur de Suède a fait de grandes plaintes avec menaces et a dit que le roi [10] son maître saurait bien en tirer raison. Les Hollandais commencent à entrer en défiance de notre guerre en Flandres et des conquêtes que nous prétendons faire dans le Brabant [11] où ils ont quelques bonnes places. Quelques princes d’Allemagne ont refusé passage aux troupes que l’empereur [12] prétendait envoyer en Flandres, où la peur est grande et où le peuple se retire des places qu’ils abandonnent, dont on en compte déjà huit, sans ce qui s’ensuivra si la guerre continue. Je vous baise les mains et suis de toute mon âme votre, etc.

De Paris, ce 24e de mai 1667.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 24 mai 1667

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0913

(Consulté le 19.10.2019)