L. latine 187.  >
À Christiaen Utenbogard,
le 29 mars 1662

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

[Ms BIU Santé 2007, fo 128 ro | LAT | IMG]

Au très distingué M. Christiaen Utenbogard, à Utrecht.

Très distingué Monsieur, [a][1]

Récemment, à savoir le 16e de mars, [1] je vous ai écrit par l’intermédiaire d’Elsevier, imprimeur d’Amsterdam ; [2] et me voici qui vous écris de nouveau pour vous faire savoir que je vous ai acheté l’Histoire de l’Église, en deux parties, de M. Antoine Godeau, évêque de Vence ; on m’a dit que cet auteur s’attelle à l’édition des 3e et 4e parties ; quand elles auront été publiées, elles couvriront les six premiers siècles de l’histoire chrétienne. [2][3] J’ai aussi une Grammaire française et espagnole d’Antoine Oudin, avec deux exemplaires des Dialogues ou colloques espagnols, allemands, italiens et français du même auteur. [3][4] J’y ai ajouté Les Opérations de chirurgie de François Thévenin, chirurgien royal et très éminent opérateur dans la taille de la vessie pour l’extraction des calculs. [4][5][6] Dans le même paquet, [Ms BIU Santé 2007, fo 128 vo | LAT | IMG] j’ai aussi mis 16 thèses de médecine de chez nous. [7] Un habile botaniste m’a apporté ces graines que vous m’aviez demandées ; il m’avait aussi promis un geranium noctu olens[5][8] mais il n’a pas tenu sa promesse. Il m’a pourtant remis une plante qui ne périra ni ne se corrompra ; on l’a mise en terre, je vous l’enverrai s’il est possible de la conserver saine et sauve, et si une occasion commode s’en présente. Les imprimeurs de Lyon nous promettent un Cardan complet en octobre prochain, ce sera un grand ouvrage qui comportera, disent-ils, 12 tomes in‑fo[6][9] On dit qu’on imprime en Angleterre et qu’on aura bientôt achevé un ouvrage érudit du très docte Samuel Bochart, pasteur de Caen, de Animantibus sacræ Scripturæ, que les savants désirent et que beaucoup attendent déjà. [7][10] J’ignore comment se porte notre cher M. Schoock. [11] Faites-le-moi savoir, s’il vous plaît ; mais s’il m’écrit et vous envoie sa lettre, expédiez-la à notre ami M. Vander Linden, médecin à Leyde, qui prendra soin de me la faire parvenir. [12] Hier, j’ai confié votre paquet susdit à Louis Elsevier, libraire d’Amsterdam, pour qu’il vous le fasse parvenir ; il m’a sincèrement promis de vous le faire remettre entier et en bon état. Je lui ai aussi confié une petite boîte blanche où vous trouverez quelques graines que vous avez demandées. S’il me tombe sous la main autre chose qui vous fasse plaisir, je vous l’enverrai volontiers. Jouissez de mes petits cadeaux en attendant que je puisse vous en envoyer de meilleurs et de plus précieux, et portez-vous bien en continuant de m’aimer comme vous faites. Vous saluerez de ma part, s’il vous plaît, le très distingué Marten Schoock.

De Paris, ce mercredi 29e de mars 1662.

Votre Guy Patin de tout cœur.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Christiaen Utenbogard, le 29 mars 1662

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1220

(Consulté le 15.10.2019)