L. latine 423.  >
À Christiaen Utenbogard,
le 14 mars 1667

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

[Ms BIU Santé 2007, fo 214 vo | LAT | IMG]

Au très distingué M. Christiaen Utenbogard, docteur en médecine à Utrecht.

Très distingué Monsieur, [a][1]

Je vous écris celle-ci afin que d’heureux auspices puissent accompagner la lettre que vous envoie mon fils aîné, Robert Patin, [2] et vous rassurer sur l’état présent de nos affaires. [1] Par la singulière bienveillance de Dieu, je suis en vie et en bonne santé, approchant l’âge de 66 ans ; tous les miens se portent bien aussi. Il y a trois jours, nous avons mis en terre un de nos collègues, le très savant Antoine Charpentier, [3] petit-fils de Jacques Charpentier, [4] jadis fameux professeur de philosophie péripatéticienne en l’Université de Paris, [5] puis docteur et doyen de la Faculté de médecine il y a cent ans, au temps de Pierre Ramus. [6] Il est ici mort {frénétique} d’une fièvre hectique, [7] âgé de 74 ans. [2] Toutes les rumeurs sur la paix ou la future guerre avec les Anglais sont tout à fait incertaines, [8] et tout ce qu’on dit sur la mort du pontife romain est fort douteux. [9] Il n’y a rien d’assuré sur la guerre aux Pays-Bas espagnols contre l’empereur, [10][11] et peut-être n’y en aura-t-il pas. [3] Il n’y a rien de nouveau en librairie car nos imprimeurs sont excessivement engourdis. [12] Portez-vous bien et aimez-moi.

De Paris, le 24e de mars 1667.

Vôtre de tout cœur, Guy Patin.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Christiaen Utenbogard, le 14 mars 1667

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1457

(Consulté le 24.11.2020)