Fiche biographique
Saint‑Paul, Jean Vassan de

Citer cette fiche
Imprimer cette fiche

 

Neveu de Pierre i et François Pithou, disciple, avec son frère Nicolas, de Joseph Scaliger (v. note [2], lettre 51), Jean Vassan (Genève vers 1584-Paris 2 février1652) avait été élevé dans le protestantisme. V. note [49] du Borboniana 2 manuscrit pour ses parents, et notamment sa mère, née Perrette Pithou. D’abord pasteur, il se convertit au catholicisme pour devenir « bon savant moine feuillant », [1] sous le nom de Père de Saint-Paul (1615) ; [2] il mourut dans son couvent de la rue Saint-Honoré à Paris. [1]

Notre édition contient une lettre de Guy Patin à ce religieux lettré nous est parvenue, datée du 8 novembre 1643. Vassan a été l’un des compilateurs des Scaligerana (1666). Patin a donné quelques détails sur sa personne et sa vie dans sa lettre à André Falconet datée du 24 novembre 1666.

Scaligerana… (Histoire des Scaligerana, tome ii, pages iv‑v ; Amsterdam, Covens et Mortier, 1740) : [3]

« Le second Scaligerana fut recueilli par Jean et Nicolas de Vassan, fils de Perrette Pithou, sœur de Pierre et François Pithou, morte en 1604 à Genève, où elle s’était retirée au temps du massacre de la Saint-Barthélemy et où elle avait épousé M. de Vassan, sieur de Rémi-Mesnil. Les jeunes Vassan, qui avaient commencé leurs études à Genève, souhaitèrent de les aller achever à Leyde, où [Joseph] Scaliger avait été appelé pour enseigner les belles-lettres, ou plutôt pour faire honneur à cette Université. Ils comptaient sur la bienveillance de Scaliger, non seulement parce qu’il était grand ami de MM. Pithou, leurs oncles, mais à cause des lettres de recommandation de Casaubon et de plusieurs autres amis de Paris qu’ils lui apportaient. En effet, il les reçut dans sa maison et il s’entretenait tous les jours avec eux, particulièrement aux heures de récréation après les repas, et leur apprenait mille particularités sur l’histoire, sur la critique, sur la littérature, sur les livres et sur les savants, en un mot, sur tout ce qu’on pouvait attendre d’un homme tel que Scaliger. »

La BnF conserve et met en ligne sur Gallica un manuscrit intitulé Album amicorum Johannis Vassanii [Album (de dédicaces) des amis (ou livre d’or) de Jean Vassan], qui contient cet hommage que Guy Patin lui a rendu (fo 136 vo, référence aimablement communiquée par Marie-France Claerebout) :

Εσται παντα καλως.

Nuper Tarpeio quæ sedit culmine cornix,
Est bene, non potuit dicere : dixit erit.

Pauca hæc, sed optima, et miserrimis atque durissimis hisce temporibus, bonis viris optanda vovebat et scribebat in certam perpetui amoris tesseram, viro doctissimo, amicissimo et optimo Ioanni de Vassan, Pithæano, suus æternum futurus Guido Patinus, Bellovacus, Doctor Medicus Parisiensis, et Regius, anno reparatæ salutis humanæ 1640.

[Tout ira bien.

« La corneille qui s’est récemment posée sur le mont Tarpéien n’a pas pu dire que “ tout va bien ”, elle a dit “ tout ira bien ”. » {a} [4]

En la 1640e année de la renaissance du salut humain, Guy Patin, natif de Beauvaisis, docteur en médecine de Paris et médecin du roi écrivait ces mots, peu nombreux mais fort justes et chargés d’espoir pour les hommes de bien en ces temps si durs et si misérables ; il les dédiait à son très grand ami, le très docte et excellent M. Jean Vassan, de la famille des Pithou].


  1. V. note [2], lettre 251, pour l’expication de ce distique anonyme cité par Suétone dans sa Vie de Domitien. Le mont Tarpéien est un autre nom du Capitole romain (v. notule {a}, note [33], lettre 7).


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Fiche biographique. Saint-Paul, Jean Vassan de

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8026

(Consulté le 26.07.2021)