À Charles Spon, le 13 juin 1644
Note [1]

Guillaume Barbier, libraire-imprimeur de Lyon, deuxième du nom, originaire de Chalon-sur-Saône, s’était établi à Lyon vers 1633 comme apprenti chez Jacques Roussin, dont il avait acheté le fonds et à qui il avait succédé en 1643. Beau-frère du libraire François Comba, Barbier fut nommé imprimeur et libraire du roi en 1647 et s’associa l’année suivante à Jean-Aymé Candy (1648-1651). Vers 1657, il s’associa à Jean Girin et François Comba, puis à Laurent Arnaud. Son officine, située rue Mercière à Lyon « en la place du Confort », avait pour devise Vincit prudentia vires [La prévoyance surmonte la force], parfois remplacée par Saloque soloque cœloque [Par la mer, par la terre et par le ciel]. De 1645 à 1648, Barbier fut l’éditeur lyonnais de la Gazette, mais semble avoir aussi opéré pour le parti des frondeurs en éditant plusieurs feuilles d’inspiration condéenne lors de l’emprisonnement des princes en 1650 (Jestaz).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 13 juin 1644. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0106&cln=1

(Consulté le 03.04.2020)

Licence Creative Commons