À Charles Spon, le 20 mars 1649
Note [1]

V. notes [26], [27] et [28], lettre 164, pour les motifs, les préparatifs et le texte de l’arrêt de bannissement prononcé le 8 janvier 1649. Dès le lendemain, les chambres unies se mirent à l’œuvre pour collecter les fonds nécessaires à la défense de la capitale, et pour confier la direction des opérations militaires aux grands du royaume qui avaient choisi le parti du Parlement et de Paris contre celui de la régente et du cardinal Mazarin.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 20 mars 1649. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0166&cln=1

(Consulté le 24.11.2020)

Licence Creative Commons