À André Falconet, le 20 avril 1649
Note [1]

Tous les bourgeois avaient été taxés par le Parlement pour contribuer à l’effort de guerre. Gustave Saige a transcrit les Rôles des taxes levées par ordre du Parlement pour l’armement et l’entretien des troupes chargées de la défense de Paris pendant le blocus (Dubuisson-Aubenay, Journal des guerres civiles, tome ii, appendice v, pages 313‑354). On y trouve (page 339), en date du 10 février 1649, pour le quartier de Saint-Germain-l’Auxerrois, le nom de Patin (« médecin, pour la subsistance », sans contribution pour l’armement) avec une somme mensuelle de 50 livres.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 20 avril 1649. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0174&cln=1

(Consulté le 27.11.2020)

Licence Creative Commons