À Charles Spon, le 14 mai 1649
Note [1]

La seconde lettre (v. note [1], le vendredi 2 avril) contenait les trois premières des six feuilles (fos 41-46 du Ms BnF no 9357, soit 12 pages) du long récit (commençant avec la lettre du 20 mars 1649) de la première Fronde (« guerre mazarine »). Celle du vendredi 16 avril, dont Charles Spon venait d’accuser réception à Guy Patin, était longue d’une feuille (fo 50 recto et verso, soit deux pages) et était accompagnée de la fin du récit, longue de trois fos (numérotés 44 à 46, soit six pages) ; le tout devait donc faire huit et non sept pages. L’épitaphe de Nicolas Piètre était celle de Jean Tarin (v. note [18], lettre 172).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 14 mai 1649. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0176&cln=1

(Consulté le 21.04.2021)

Licence Creative Commons