À Charles Spon, le 5 mars 1652
Note [1]

Pierre Ruellan, sieur de Montaurin et de Bourgon, avait été reçu en 1615 conseiller au Grand Conseil, maître des requêtes en 1631 puis conseiller d’État ordinaire. Il avait épousé Isabelle de Maupeou, mais démarié en 1624 pour cause d’impuissance ; sa femme était ensuite devenue religieuse à Montmartre (Popoff, no 1711).

Son père, Gilles Ruellan, initialement valet d’un marchand de voiles de Saint-Malo, s’était acquis une grande fortune et le titre de sieur du Rocher-Portail (Ille-et-Vilaine) et du Tiersant (Tallemant des Réaux, Historiettes, tome i, pages 154‑156).

V. note [46], lettre 280, pour la fausse nouvelle de la mort de Pierre Puget, sieur de Montauron.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 5 mars 1652. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0282&cln=1

(Consulté le 28.11.2020)

Licence Creative Commons