À Charles Spon, le 20 octobre 1654
Note [1]

La Gazette, ordinaire no 134, du 17 octobre 1654 (pages 1108‑1109) :

« De Perpignan, le 4 octobre 1654. Le prince de Conti, en suite des ordres qu’il avait donnés au duc de Candale de s’approcher avec mille chevaux et autant de fantassins de la ville de Puigcerda, capitale du comté de Cerdagne, était parti le 21e du passé, du quartier de Saint-Georges avec le reste de son armée, accompagné de Dom Joseph de Marguerit et d’autres lieutenants généraux, à dessein de s’acheminer vers la même ville ; mais s’étant trouvé indisposé à Bagnols, il revint ici le 22e, escorté par le comte de Bussy mestre de camp général de la cavalerie de France et lieutenant général dans cette armée, avec 400 chevaux. Cependant, l’armée ayant, par l’ordre de Son Altesse, continué sa marche par Olot et Ripoll droit à Puigcerdà, ce prince envoya le sieur de Choupes, lieutenant général devant cette place, jusqu’à ce que la faiblesse qui lui est restée de quatre ou cinq accès de fièvre lui permît d’en aller presser le siège. Et comme sa maladie ne l’empêchait pas de prendre tous les soins que donne une armée, sur l’avis qu’il eut que les ennemis tenaient la Tour de Villars, {a} poste avantageux à l’entrée de la plaine de Cerdagne qu’ils avaient fortifié, commanda aussi audit comte de Bussy de l’aller assiéger. À cet effet, ce comte ayant envoyé le sieur de Piloy, colonel de la cavalerie, avec son régiment et cent hommes de ceux des Galères et de Campels tirés de Villefranche {b} pour investir cette place, le suivit avec 300 hommes de la milice de Catalogne, cent mousquetaires et six compagnies de gendarmes ; et sitôt qu’il y eut attaché le mineur, malgré la résistance de 50 soldats qui étaient dedans, les ennemis se rendirent prisonniers de guerre. » {c}


  1. El Vilar d’Urtx.

  2. Villefranche-de-Conflent.

  3. Puigcerda capitula le 21 octobre.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 20 octobre 1654. Note 1

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0375&cln=1

(Consulté le 05.10.2022)

Licence Creative Commons