À André Falconet, le 12 décembre 1659
Note [1]

L’absinthe est une plante médicinale fort amère dont on distinguait alors plus de 30 espèces. Les quatre principales variétés étaient la vulgaire ou romaine, la menue ou pontique, la marine et la santonique. L’absinthe était tenue pour stomacale, apéritive, fébrifuge, bonne contre les vers et pour les vapeurs, les coliques, la jaunisse et les « pâles couleurs ». On la prenait surtout en infusion dans du vin (vinum absynthites) (Trévoux).

Henri de Rhodes était le médecin qui avait prescrit ce médicament au malheureux Tevenet que Guy Patin avait déclaré incurable dans sa lettre du 25 novembre précédent à André Falconet.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 12 décembre 1659. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0587&cln=1

(Consulté le 26.09.2020)

Licence Creative Commons