À André Falconet, le 9 mars 1661
Note [1]

Mme de Motteville (Mémoires, page 505) :

« Le soir du 7, le roi, qui ne voyait plus le cardinal, fit appeler ses ministres ; et je vis alors le vivant prendre la place du mourant, avec un commencement de grandeur, de suite et de bruit qui me fit admirer les changements du monde. Le roi s’enferma avec eux et la reine mère, au retour des ministres, vint peu de temps après le trouver. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 9 mars 1661. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0679&cln=1

(Consulté le 29.10.2020)

Licence Creative Commons