À Charles Spon, le 3 juillet 1663
Note [1]

« et les extravagances d’un siècle moribond. »

L’authenticité de ce paragraphe est fort douteuse : les précédents éditeurs l’ont sans doute prélevé dans la lettre à Charles Spon datée du 17 mars 1664 (dont le manuscrit a été conservé) : v. sa note [2], qui commente les « bagatelles » dont Guy Patin se gaussait ; l’anachronisme est criant car il s’agissait de la première des 18 Lettres sur l’Hérésie imaginaire (qui est datée du 24 janvier 1664), écrites par les jansénistes entre 1664 et 1666.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 3 juillet 1663. Note 1

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0755&cln=1

(Consulté le 07.12.2022)

Licence Creative Commons