À André Falconet, le 4 juin 1666
Note [1]

La bibliothèque de Nicolas Fouquet, conservée à Saint-Mandé dans une pièce décorée par Nicolas Poussin, comptait quelque 30 000 volumes. Les créanciers avaient saisi les livres du surintendant en même temps que ses autres biens. Le roi avait fait acheter près de 1 300 volumes pour sa propre bibliothèque à la fin de 1665 (Jestaz). Le reste était alors mis en vente publique.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 4 juin 1666. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0869&cln=1

(Consulté le 28.01.2021)

Licence Creative Commons