À André Falconet, le 26 septembre 1669
Note [1]

« Les Samaritains n’ont pas de relations avec les Juifs » : inversion d’une phrase de l’Évangile de saint Jean (4:9), Non enim coutuntur Iudæi Samaritanis, dans la rencontre de Jésus avec la Samaritaine au puits de Jacob.

« On dit de deux ennemis, que leurs chiens ne chassent pas ensemble » (Furetière). V. note [28], lettre 428, pour François Picoté de Belaître, ancien agrégé au Collège des médecins de Lyon venu exercer à Paris, que ses collègues surnommaient Bel estron et dont Guy Patin, Charles Spon et André Falconet n’ont jamais dit que grand mal.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 26 septembre 1669. Note 1

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0967&cln=1

(Consulté le 06.12.2022)

Licence Creative Commons