À Johannes Antonides Vander Linden, le 8 décembre 1656
Note [1]

Lettre à Simon Moinet (v. note [13] de la Lettre inédite de Guy Patin venue de Russie) qui n’a pas laissé de trace. On peut néanmoins supposer que Guy Patin lui parlait de ses tractations auprès des Elsevier pour obtenir la publication de ses manuscrits de Caspar Hofmann, mais elles échouèrent (v. note [9], lettre latine 67).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johannes Antonides Vander Linden, le 8 décembre 1656. Note 1

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1099&cln=1

(Consulté le 05.12.2022)

Licence Creative Commons