À Christiaen Utenbogard, le 22 mars 1657
Note [1]

« Géranium américain qui sent bon la nuit ». Guy Patin a écrit noctu lucentis [qui luit la nuit, au cas génitif] (ce qu’aucune fleur ne fait à ma connaissance) pour noctu olentis [qui sent bon la nuit] : geranium Americanum noctu olens, bec-de-grue d’Amérique, équivalent du Pelargonium triste, originaire d’Afrique du Sud.

En novembre 1656, Denis Joncquet (v. note [7], lettre 549) avait été élu pour une année professeur de botanique de la Faculté de médecine de Paris. Le catalogue des plantes de son jardin (Hortus, Paris, 1659, v. note [13], lettre 549) recense 26 sortes de géraniums, parmi lesquelles figure en effet, page 52, le Geranium triste Cornuti [Géranium triste de (Jacques-Philippe) Cornuti (v. note [5], lettre 81)], autre nom du Pelargonium triste dont Patin cherchait des graines pour son ami Christiaen Utenbogard.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Christiaen Utenbogard, le 22 mars 1657. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1110&cln=1

(Consulté le 21.11.2019)

Licence Creative Commons