À Johannes Antonides Vander Linden, le 28 novembre 1659
Note [1]

Invitatio amplissimi Ordinis duas complectens oratiunculas, quarum prior habita fuit in majore consistorio Senatus, posterior in primo ordine Curiæ subsidiorum, die 2. Junii anni 1612. Pro medicorum Parisiensium solemni et publica panegyri, quam paranymphum vocant… Auctore Guillelmo Du Val… [Invitation de la très notable Compagnie, contenant deux petits discours, dont le premier a été prononcé lors de l’assemblée générale du Parlement, et la seconde lors de la réunion inaugurale de la Cour des aides, le 2 juin 1612. Pour le panégyrique public et solennel des médecins de Paris, qu’on appelle le paranymphe (v. note [8], lettre 3)… Par Guillaume Du Val (v. note [10], lettre 73)…] (Paris, François Jacquin, 1612, in‑4o).

V. notes [13], lettre 549, pour le « Jardin » de Denis Joncquet (Paris, 1659), et [11], lettre 453, pour les « Opuscules » de Jean iii Des Gorris (Paris, 1660).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johannes Antonides Vander Linden, le 28 novembre 1659. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1163&cln=1

(Consulté le 20.09.2019)

Licence Creative Commons