À Johannes Antonides Vander Linden, le 10 juin 1660
Note [1]

Johannes Antonides Vander Linden était le correspondant latin le plus assidu de Guy Patin. Après ceux du 26 mars et du 15 avril, ce brouillon est le troisième d’une lettre de Patin à Linden que conserve le Ms BIU Santé 2007 pour l’année 1660. Son rarius [plus rarement] incite à se demander s’il arrivait à Patin de ne pas envoyer les lettres qu’il écrivait, en dépit des nombreux indices qu’on a du contraire (lettres imprimées, réponses des correspondants, cohérence des échos trouvés dans les lettres ultérieures).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johannes Antonides Vander Linden, le 10 juin 1660. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1169&cln=1

(Consulté le 19.11.2019)

Licence Creative Commons