À Johannes Antonides Vander Linden, les 28 octobre et 7 novembre 1660, note 1.
Note [1]

George Strachan, gentilhomme écossais mort en 1634, fit de nombreux voyages en Orient, exerça la médecine, et s’acquit une réputation de poète latin et de mathématicien. Le jeune et brillant philiatre (étudiant en médecine) dont parlait ici Guy Patin pouvait être un de ses descendants.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johannes Antonides Vander Linden, les 28 octobre et 7 novembre 1660, note 1.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1181&cln=1

(Consulté le 15/04/2024)

Licence Creative Commons