À Heinrich Meibomius, le 10 février 1661
Note [1]

V. note [8], lettre 660, et la biographie d’Heinrich Meibomius, pour le « Recueil des écrivains médicaux », intitulé Vitæ medicorum usque ad sæculum xv [Vies des médecins jusqu’au xve s.], que lui avait laissé son père, Johann Heinrich (mort en 1655), et qui n’a jamais vu le jour.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Heinrich Meibomius, le 10 février 1661. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1188&cln=1

(Consulté le 04.04.2020)

Licence Creative Commons