À Johannes Antonides Vander Linden, le 9 août 1663
Note [1]

V. note [1], lettre latine 192, pour M. de Lalouëtte, marchand parisien lettré qui voyageait en Hollande, à qui son ami Guy Patin donnait ici le nom latin d’Alauda.

Hendrik Vander Linden venait étudier la médecine à Paris. La mort de son père, le 5 mars 1664, allait le faire rentrer précipitamment en Hollande. Je n’ai pas identifié l’oncle qu’il avait à Paris.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johannes Antonides Vander Linden, le 9 août 1663. Note 1

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1287&cln=1

(Consulté le 28.11.2022)

Licence Creative Commons