À Johann Georg Volckamer, le 12 novembre 1665
Note [1]

L’italique est en français dans le manuscrit.

La livre commerciale de Paris valait 16 onces (unité équivalant à 30,6 grammes), soit à peu près 490 grammes.

La maîtresse était l’épouse du maître de la poste (chariot) assurant la liaison entre Paris et Strasbourg.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Georg Volckamer, le 12 novembre 1665. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1412&cln=1

(Consulté le 13.05.2021)

Licence Creative Commons