À Werner Rolfinck, le 16 août 1666
Note [1]

V. note [4], lettre latine 340, pour la thèse de Werner Rolfinck « sur le parfait emploi des diaphorétiques » (Iéna, 1650). Les pages n’en sont pas numérotées. Elle est composée de huit feuilles in‑4o, dont les signatures vont de A à I 2, soit 67 pages, divisées en cinq sections :

  1. De Sudorificorum etymologia, significatione, descriptione et differentiis in genere [Étymologie, signification et description des diaphorétiques (v. note [32], lettre 101) en général, et de leurs différentes sortes] (A 3‑A 4) ;

  2. De Materia sudoriferorum [Matière des sudorifiques] (B‑E vo, 2 chapitres) ;

  3. De Sudoriferis externis attrabentibus [Sudorifiques externes attirants] (E vo‑F vo, trois chapitres) ;

  4. De Modo utendi et sudorum apparatu [Manière d’utiliser la sudation et préparation requise] (F vo‑G 2, trois chapitres) ;

  5. intitulée par erreur Sectio quarta et ultima [Section quatrième (au lieu de cinquième) et dernière], De Sudoriferorum fine et usu [But et emploi des sudorifiques] (G 2‑I vo, sept chapitres). Les très nombreuses indications thérapeutiques des sudorifiques y sont classées en six catégories :

    1. De Morbis externis [Maladies externes] (gale, ulcérations cutanées, érysipèle, syphilis), chapitre ii,

    2. De Febribus [Fièvres] (tierces, quartes, pestilentielles, pétéchiales, variole et rougeole, maladie hongroise [v. note [9], lettre latine 341]), chapitre iii,

    3. De Affectibus capitis [Affections de la tête] (céphalée, épilepsie, paralysie, catarrhe nasal, hydrocéphalie, frénésie et mélancolie, maladies des yeux), chapitre iv,

    4. De Affectibus ventris medii [Affections du moyen ventre (thorax)] (laryngite, palpitations et douleurs cardiaques, pleurésie, phtisie, toux, émaciation), chapitre v,

    5. De Affectibus infimi ventri [Affections du bas-ventre (abdomen)] (engorgement de la rate, hydropisie, faiblesse d’estomac, anorexie, choléra, diarrhées, maladies gynécologiques, diabète, impuissance virile), chapitre vi,

    6. De Articulorum doloribus [Douleurs articulaires] (goutte, douleurs de hanche), chapitre vii et dernier.

Trois courtes dédicaces en vers latins occupent le dernier folio (I 2).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Werner Rolfinck, le 16 août 1666. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1438&cln=1

(Consulté le 17.10.2019)

Licence Creative Commons