À Johann Georg Volckamer, le 26 octobre 1667
Note [1]

V. notes :

  • [2], lettre latine 439, pour le livre « sur les médicaments purgatifs » de Werner Rolfinck, avec sa dédicace à Guy Patin ;

  • [4], lettre 52, pour l’Historia de Sero sanguinis [Essai sur le Sérum du sang] (Iéna, 1663) de Johann Theodor Schenck, et [4], lettre latine 295, pour son Historia plantarum generalis [Histoire générale des plantes] (ibid. 1656) ; son troisième livre était un de ceux cités dans la note [5], lettre latine 374, parus entre 1662 et 1665.

Les deux thèses de Johann Michael Dilherr étaient philologiques ou théologiques, mais Patin n’en disait pas assez pour permettre de les identifier plus exactement.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Georg Volckamer, le 26 octobre 1667. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1472&cln=1

(Consulté le 28.03.2020)

Licence Creative Commons