Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Triades du Borboniana manuscrit
Note [1]

Les sept dernières pages du Borboniana manuscrit se distinguent nettement du reste : il s’agit d’une série continue de 100 triades. Leur style et leur teneur étonnent beaucoup sous la plume, généralement plus subtile et plus vagabonde, de Nicolas Bourbon : les dates de 16 des 40 références qui y sont citées prouvent d’ailleurs catégoriquement que ces textes ne sont pas de lui (v. infra note [11] pour les premiers exemples qui m’ont mis en éveil). J’ai mis ces pièces à part, sous le titre de Paralipomènes, terme que j’ai préféré à Supplément pour en souligner la singularité, tout en restant dans le ton des ana.

En transcrivant ces triades, en traduisant leur copieux latin et en les annotant, je me suis sans cesse demandé si leur auteur n’était pas Guy Patin : comment ne pas penser à lui quand elles contiennent tant de références à ses lettres, avec ses manières de penser et de dire, et quand il est intervenu à visage découvert sur la fin du Borboniana 10 manuscrit (v. sa note [52]), ou de manière assez transparente (v. sa note [60]) ?

La centième triade me semble résoudre la question en apportant une preuve solide que Patin est auteur de ces curieuses triades : v. infra note [51].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Triades du Borboniana manuscrit. Note 1

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8212&cln=1

(Consulté le 10.08.2022)

Licence Creative Commons