De Julien Bineteau, le 1er octobre 1651
Note [1]

« Trouver » est ici à prendre au sens de consentir : « on dit aux gens qu’on honore, je vous prie de trouver bon que je fasse telle chose ; vous ne trouverez pas mauvais, si je vous poursuis, après vous avoir fait cette civilité » (Furetière). « Loin de trouver mauvais » veut dire loin de ne pas consentir à vos propos.

V. note [1], lettre 1036, pour le contexte et le motif de la querelle née entre Julien Bineteau et Guy Patin, tout-puissant doyen de la Faculté de médecine de Paris, qui lui avait reproché son impertinente gageure dans sa lettre acerbe datée de la veille. L’« honnête homme » de bonne foi était l’apothicaire parisien qui avait confié à Bineteau avoir honoré des ordonnances d’antimoine prescrites par Patin.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Julien Bineteau, le 1er octobre 1651. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9089&cln=1

(Consulté le 25.01.2022)

Licence Creative Commons