De Samuel Sorbière, le 27 mai 1646
Note [1]

Cette lettre de Jan van Beverwijk à Guy Patin, en souffrance entre les mains de Samuel Sorbière, est aujourd’hui perdue : v. note [1], lettre latine 476, pour les tristes nouvelles qu’elle contenait.

Dès les premières lignes, le latin de Sorbière se montre peu académique. Ma traduction a essayé d’en tirer le meilleur parti en interprétant sa syntaxe avec grande liberté, mais en croyant rester fidèle au propos.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Samuel Sorbière, le 27 mai 1646. Note 1

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9091&cln=1

(Consulté le 02.02.2023)

Licence Creative Commons