À Charles Spon, le 26 mai 1654
Note [10]

Guy Patin a ici barré elle pour mettre lui : il faut donc comprendre « a ouï dire de lui-même ».

V. notes [54], lettre 348, pour la Seconde Apologie…, [16], lettre 271, pour La Science du plomb sacré des sages… de Jean Chartier, et [10], lettre 328, pour son procès contre la Faculté pendant le décanat de Guy Patin.

En 1634, René Chartier, père de Jean, avait épousé Marie Le Noir. Ce remariage avait déclenché une interminable procédure entre les enfants du premier lit et leur père (ce qui rendait le témoignage de « Mlle Chartier » suspect de malveillance à l’encontre de son beau-fils Jean).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 26 mai 1654. Note 10

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0351&cln=10

(Consulté le 13.11.2019)

Licence Creative Commons