À Charles Spon, le 27 juin 1654
Note [10]

Stenay avait été investie par les troupes royales de Fabert et du maréchal de La Ferté le 19 juin. On travailla aussitôt à la défense de la ville. Dans la nuit du 3 au 4 juillet, la tranchée fut ouverte par les armées du roi, et le 8 juillet les premiers coups de canon tombaient sur la ville. De Mouzon ou Sedan, le roi surveillait les opérations. L’archiduc Léopold et Condé toutefois, conscients de n’être pas assez puissants pour soutenir le siège, n’envoyèrent aucun secours dans la place (Montglat, Mémoires, page 299). Les efforts des deux armées se portèrent bientôt sur un enjeu bien plus important, le siège d’Arras (v. note [8], lettre 359).

Venue de Rethel (v. note [7], lettre 354), la cour s’établit à Sedan du 25 juin au 7 août, avec de fréquentes visites du roi au siège de Stenay (Levantal).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 27 juin 1654. Note 10

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0357&cln=10

(Consulté le 27.11.2022)

Licence Creative Commons