À Charles Spon, le 28 août 1654
Note [10]

Ayant quitté Hambourg (v. note [6], lettre 363), Christine de Suède était arrivée à Anvers le 12 août où l’archiduc Léopold l’avait accueillie avec tous les honneurs royaux. Elle séjourna là quatre mois, recréant autour d’elle un embryon de cour où se rencontraient quelques savants et intriguaient les diplomates. Christine y vit pour la première fois Condé avec qui elle entretenait une correspondance depuis des années : « Beau cousin, aucun de nous deux n’aurait certainement pensé il y a dix ans que nous nous rencontrerions dans de semblables conditions ! ». La reine quitta ensuite Anvers pour Bruxelles où elle arriva, par rivières et canaux, le 23 décembre à bord de la galère dorée de l’archiduc (Quilliet pages 249‑254).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 28 août 1654. Note 10

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0366&cln=10

(Consulté le 15.09.2019)

Licence Creative Commons