À Charles Spon, le 4 septembre 1654
Note [10]

Réfugié à Belle-Île, Retz embarqua le 9 septembre pour gagner Saint-Sébastien qu’il quitta le 1er octobre pour traverser le nord de l’Espagne, puis embarquer sur une galère à Vinaros le 16 octobre et arriver à Piombino en Toscane le 3 novembre, après deux escales dans les îles de Minorque et d’Elbe (Bertière b, pages 371‑378).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 4 septembre 1654. Note 10

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0367&cln=10

(Consulté le 20.09.2020)

Licence Creative Commons