À Hugues II de Salins, le 18 janvier 1658, note 10.
Note [10]

La révolte des Hollandais contre l’Espagne de Philippe ii commença en 1566 et aboutit à l’indépendance des Provinces-Unies en 1581. V. notes [4], lettre 276, pour les Annales et historiæ de rebus Belgicis [Annales et histoires flamandes] de Hugo Grotius (rééditées à Amsterdam chez Jan Blaeu 1657, in-fo, et 1658, in-8o), et [2], lettre 53, pour son évasion de prison, en 1621, enfermé dans un coffre grâce à la complicité de son épouse.

Johan van Oldenbarnevelt (v. note [15] du Grotiana 2), grand pensionnaire des États de Hollande, ami de Grotius, et devenu le principal antagoniste du stathouder Maurice de Nassau, fut condamné à mort comme hérétique arminien (v. note [7], lettre 100) et comme agent des Espagnols. Il fut décapité à La Haye en mai 1619.

Guy Patin nommait ici deux autres de ses alliés : Rombout Hogerbeets (1561-1625) fut condamné à l’exil ; Gilles van Leedenberch (1550-28 septembre 1618) mourut en prison et son cercueil fut pendu publiquement à une potence après l’exécution d’Oldenbarnevelt.

Imprimer cette note
Citer cette note

x

Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues II de Salins, le 18 janvier 1658, note 10.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0512&cln=10

(Consulté le 06/06/2023)

Licence Creative Commons