À Claude II Belin, le 13 janvier 1639
Note [11]

Charles ier (v. note [11], lettre 39) s’obstinait à établir en Écosse la liturgie anglicane. À la suite du Scottish national Covenant de 1638, les presbytériens écossais (calvinistes) avaient, en opposition à la Couronne, aboli l’épiscopat dans leur Église. Deux Bishops’ wars (guerres des Évêques) successives s’engagèrent alors. Commencée en mars 1639, la première s’acheva le 19 juin 1639 par la paix de Berwick où le roi reconnaissait l’autorité du Parlement écossais. La seconde guerre des Évêques commença le 20 août 1640 par l’entrée des troupes écossaises en Angleterre ; elle aboutit à la défaite des troupes royales à Newburn le 28 août, puis au traité de Ripon, le 14 octobre 1640, avec l’occupation des comtés de Northumberland et Durham par les Covenanters (Plant).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 13 janvier 1639. Note 11

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0045&cln=11

(Consulté le 18.09.2019)

Licence Creative Commons